CGS Compagnie Générale de Synthèse
Expertise
 


La société Compagnie Générale de Synthèse

  • est composée de personnels ayant une solide expérience dans le domaine des résines de synthèses ainsi que de spécialistes dans l’application spécifique de certains sols en résine (étanchéité, cuvelage, mortier anti-acide, injections, etc.…)

  • La société C.G.S. a un effectif global moyen de 18 personnes, dont 15 rattachées à l’exploitation.

  • Des matériels performants utilisés à la préparation des supports de sol en résine :
  • 1 grenailleuse CONDEC 30
  • 1 grenailleuse 15DS BLASTRAC
  • 1 grenailleuse 15 D BLASTRAC
  • 1 grenailleuse 8 DS BLASTRAC
  • 1 décolleuse autotractée BLASTRAC
  • 3 aspirateurs BLASTRAC à décollematage éléctrique.
  • 1 aspirateur CONDEC
  • 1 ponceuse 600mm HTC 650
  • 5 rabots automatiques autotractés
  • 1 ponceuse diamant de diamètre 850mm BLASTRAC
  • 5 ponceuses diamant de diamètre 250mm
  • 15 ponceuses à mains
  • 10 aspirateurs à recyclage d’air

  • Des matériels utilisés à la mise en œuvre des résines de synthèses :
  • 4 malaxeurs à mortier
  • 12 malaxeurs à résine
  • 2 ponceuses de sol
  • 3 scies de sol
  • 8 scies de sol portatives
  • 2 hélicoptères à mortier
  • 5 balayeuses à quartz
  • 2 balayeuses thermiques

MODE OPÉRATOIRE

  • Une visite sur site est primordiale pour réaliser un diagnostic et définir un mode opératoire propre à chaque intervention.

  • 1 – Analyse de la nature du support
  • Test d’arrachement si nécessaire
  • Test d’humidité

  • 2 – Détermination de la préparation appropriée
  • En général :
  • Grenaillage : béton sain, carrelage adhérent, résine adhérente, etc.
  • Rabotage : béton souillé, ragréage, ancienne peinture, résine non adhérente, etc.
  • Décolleuse auto tractée : carrelage non adhérent, sol souple (non amianté), moquette, etc. Cette prestation est généralement suivie par un rabotage pour déposer les résidus de colle et de ragréage.
  • Système Resiplot : colle et dalle amianté. C’est un système d’encapsulage à base de résine époxydique armée (avis technique du CSTB).

  • 3 – Préparation avant application
  • Reprise des défauts de planéité, trous, épaufrures, etc au mortier de résine époxydique.
  • Reprise des joints et fissures au mortier ou à l’enduit époxydique.

  • 4 – Mise en primaire du support
  • Cette couche est adaptée en fonction de l’existant :
    Primaire pare-vapeur, sols gras, bois, carrelage, support métallique, etc.

  • 5 – Réalisation du système définie en fonction de vos exigences